UK  |   FR  |  NL   |  DE  |  US  |  JP
Longevity Partners
   Archive
19 May 2021

Les bâtiments résidentiels dans un monde en évolution

Le mot "maison" peut avoir plusieurs significations, et selon l’interlocuteur, sa définition diffère. Non seulement le concept de "maison" évolue constamment, mais les méthodes de construction changent tout autant. Des aspects tels que la durabilité, la santé, le bien-être et la sécurité ont commencé à jouer un rôle beaucoup plus important dans les demandes des résidents.

Aujourd'hui, alors que les réglementations relatives à la consommation d'énergie et au développement écologique se multiplient, les consommateurs sont de plus en plus sensibles au développement durable. En conséquence, le secteur de l'immobilier construit de nouvelles formes de logement qui prennent en compte des aspects tels que l'accessibilité financière, le respect de l'environnement, la flexibilité, le style et la santé. Selon une étude du Boston Consulting Group, les alternatives aux habitations traditionnelles représentent déjà 4 à 6 % des nouvelles unités résidentielles construites au cours d'une année. Toutes ces circonstances, combinées à la demande anticipée, stimulent la création d'options de logement écologiques. Pour rester compétitifs, les acteurs du secteur doivent tenir compte de cette tendance croissante et s'adapter aux futures demandes en matière de logement durable.

Les bâtiments résidentiels écologiques présentent de nombreuses possibilités d’améliorer l'efficacité énergétique et de créer un environnement sain avec un meilleur confort résidentiel. Les méthodes d'évaluation environnementale sont considérées comme des moyens efficaces d'améliorer l'efficacité globale des bâtiments. Les outils de durabilité comprennent la classification, la prévision et l'évaluation de l'impact des bâtiments dans diverses catégories liées au développement durable. En conséquence, les certifications de bâtiments peuvent être considérées comme une technique d'assurance qualité solide qui contribue également à l’accroissement de la valeur d'un actif. En effet, les outils d'évaluation écologique évaluent, approuvent et améliorent les pratiques écologiques des bâtiments en fournissant un cadre qui guide l'industrie vers des pratiques exemplaires plus durables.

Certification de durabilité et BREEAM In-Use

Il existe différents types de certifications, chacune ayant ses propres caractéristiques. Néanmoins, le BREEAM est la référence en termes de certification écologique. Conçue par le Building Research Establishment (BRE), elle définit les normes des meilleures pratiques et sert simultanément de référence pour tous les types de bâtiments, en fonction de leur utilisation.

En 2020, le BRE a lancé une nouvelle version (V6) de son système de certification In-Use. Le nouveau cadre comprend des caractéristiques améliorées qui s'appuient sur les standards du secteur pour encourager la performance environnementale ainsi que la santé et le bien-être des occupants, en mettant l'accent sur la résilience au changement climatique, la valeur sociale et les aspects d'économie circulaire. En outre, la mise à jour V6 offre la possibilité de valoriser les logements grâce à un manuel technique distinct pour les actifs résidentiels.

Avec cette mise à jour, BREEAM In-Use continue d'encourager et de soutenir le processus de modernisation de tous les types de bâtiments. Longevity Partners a été l'un des premiers à faire valoir et à utiliser ce nouveau système de certification résidentiel et a déjà certifié plusieurs actifs dans les pays nordiques avec l’attribution de scores "Très bon" et "Excellent". Longevity Partners est maintenant le plus grand évaluateur de propriétés résidentielles certifiées BREEAM In-Use. Différentes études soulignent les multiples avantages de cette certification auprès de toutes les parties prenantes :

Pour les promoteurs : une augmentation relative de la valeur du bâtiment d’environ 10%.

Pour les résidents : une réduction des coûts d’entretien et de l’empreinte carbone, ainsi qu’une augmentation du confort et du bien-être. Un bâtiment certifié BREEAM-in-Use Residential réduira son empreinte carbone de 7 à 56% et sa consommation d’eau de 20 à 35%.

Pour les acheteurs : 36,4% des acheteurs préfèrent acheter une maison certifiée durable. 21,8% d’entre eux sont intéressés par les économies d’énergie, tandis que 8,5% par la santé et le bien-être, et 6,1% par la durabilité globale.

L'importance de la santé et du bien-être

L'industrie de la construction évolue et introduit de nouvelles formes de logements résidentiels, tout comme les comportements de consommation qui créent une demande pour de nouvelles formes de logements. Outre les certifications de bâtiments écologiques, il existe une demande croissante pour les bâtiments qui favorisent la santé et le bien-être. Différentes études quantifient le temps total passé à la maison, en fonction du pays, de l'âge ou des conditions extérieures. La conclusion commune à toutes les études est que le temps total passé à la maison varie entre 60 et 80 % de la journée. En raison de la pandémie actuelle, ce chiffre devrait augmenter car le travail à domicile devient de plus en plus la nouvelle norme.

Comme indiqué ci-dessus, 8,5 % des acheteurs immobiliers considèrent la santé et le bien-être comme une priorité lors de la recherche d'un logement. Alors que BREEAM In-Use couvre la santé et le bien-être et dispose d'un module entier dédié à ce sujet, il existe des certifications autonomes qui sont conçues spécifiquement pour maximiser les avantages de ces aspects. WELL et Fitwel sont deux certifications qui partagent de nombreux aspects avec le BREEAM In-Use. Par conséquent, la possibilité de combiner BREEAM avec l'une de ces deux certifications peut maximiser la performance globale des actifs en matière de durabilité et de bien-être.

Conclusion

Des politiques plus strictes ainsi qu’une prise de conscience du dérèglement climatique et du rôle des individus pour aider la planète ne feront que souligner l'importance des maisons durables. La pandémie actuelle a renforcé et accéléré la demande de maisons saines, et cette demande devrait continuer de croître. L'existence de systèmes de certification de bâtiments durables pour les immeubles résidentiels peut offrir au secteur immobilier une voie pour se conformer aux meilleures pratiques du secteur.

Les priorités d'aujourd'hui concernent la mise en œuvre de stratégies ESG et de stratégies "zéro carbone" dans les portefeuilles d'actifs immobiliers. Les préoccupations évoluent rapidement afin d’inclure tous types d'actifs, et pas seulement les actifs commerciaux. Il est primordial pour les investisseurs et leurs gestionnaires de comprendre leur risque climatique, la certification étant l'outil le plus robuste pour valider l'exposition au risque à ce jour. Si un diagnostic fiable est réalisé par un tiers, il constituera une base solide pour l'élaboration de plans de mitigation et d'adaptation, tout en permettant un suivi d'amélioration des performances dans le temps.

La certification continue de créer, protéger et accroître la valeur des actifs résidentiels en encourageant les propriétaires immobiliers à investir dans leur performance globale Chez Longevity Partners, nous disposons de la plus grande équipe d'évaluateurs internes au monde pour soutenir les clients dans leur transition vers un marché immobilier de plus en plus durable, et nous avons certifié plus de biens résidentiels que tout autre organisme de validation.

 

https://www.tandfonline.com/doi/abs/10.1080/09593331808616578?journalCode=tent20

https://breeam.es/esquema-de-certificacion-breeam-vivienda/

https://www.breeam.com/news/bre-launches-breeam-in-use-version-6/

https://www.bcg.com/publications/2019/building-the-housing-of-the-future

https://centerforactivedesign.org/new-investor-consensus