UK  |   FR  |  NL   |  DE  |  US
Longevity Partners
   Archive
01 April 2020

Le Webinar REFI Europe

Le 31 Mars 2020, Dr Lois Salem, notre Chief Operating Officer, a participé au REFI Europe Webinar "Sustainability and Green Buildings". Que devrions-nous retenir de cette discussion?

La gestion des risques climatiques est un défi grandissant pour le secteur de l’immobilier. Il y a 5 ans, les risques climatiques étaient encore au plus bas de l’échelle des priorités des gestionnaires de portfolios. Aujourd’hui, nous sommes témoins de réelles améliorations, à travers par exemple, l’émergence de cadres de suivi des rapports comme le TCFT. Pourtant, le chemin est encore long. La bonne interprétation et application des Accords de Paris sont à présent entre les mains de l’industrie.

Les objectifs des Accords de Paris seront atteignables si l’emphase est mise sur la production de data, de data qui trouve un sens dans le processus de compréhension et d’analyse de la performance énergétique d’un bien immobilier. Ces données doivent êtres partagées avec les locataires pour que l’effort soit collectif. Nous avons besoins de transparence complète quand à la manière dont les investisseurs partagent leurs objectifs, leurs progrès mais aussi leurs résultats finaux. En effet, il est possible de trouver un équilibre entre investissements responsables et compétitivité à travers la création de cadres au sein desquels la transparence est présentée comme un avantage de taille.

 Les standards de durabilité sont fondamentaux dans le processus d’identification, de communication et de prise de décision pour améliorer la performance d’un bâtiment. En effet, ils servent de référence aux futurs investisseurs, valorisent votre bien, le garantissent tout en participant à l’effort collectif de l’industrie de se responsabiliser et atteindre l’objectif  des 1.5 degrés. Il a été prouvé que les bâtiments certifiés sont plus performants que les non-certifiés et que les coûts opérationnels dus à l’optimisation du bien sont souvent amortis par les revenus engendrés par la location. Il y a néanmoins encore un marge de progression car les certifications opèrent selon différents critères et ne prennent parfois pas en compte les différences de performance entre l’étape de conception et l’étape opérationnelle.

La mise en place de durabilité dans le domaine immobilier est un voyage, un voyage encore long, mais qui se doit d’être collectif, rassemblant les investisseurs, les gestionnaires et les locataires. Les locataires joueront un rôle crucial dans l’optimisation énergétique des bâtiments, car ce sont eux qui les occupent. Une bonne gestion des risques liés à la construction ou à la gestion de son bien sera source de nombreuses opportunités d’amélioration et sera au final, profitable à tous.