UK  |   FR  |  NL   |  DE  |  US  |  JP
Longevity Partners
   Archive
19 May 2021

Analyse des Objectifs de Developpement Durable de l’ONU pour Les Actifs Logistiques

Par Mélanie Martinasso

Dans mon précédent article "Aligner votre actif logistique avec les objectifs de développement durable de l'ONU", j'ai fait valoir que l'intégration d'un plan de certification dans toute construction nouvelle ou existante représente une assurance qualité pour le développement durable d'un bâtiment, facilement réalisable grâce à un ensemble de directives prédéfinies à appliquer. Plus nous intervenons tôt dans le processus de conception, plus nous pouvons influencer et guider le projet vers une intégration complète des meilleures pratiques de construction écologique afin de protéger l'actif.

Les objectifs de développement durable des Nations unies (ODD) abordent divers défis mondiaux à travers 17 catégories. L'industrie de la construction a un impact sur huit d'entre elles. Ce troisième article donne une vue d'ensemble sur tous les impacts des ODD liés aux actifs logistiques. Cette analyse du cadre des ODD de l'ONU encourage les meilleures pratiques et permettrait donc d'augmenter le score de certification d'un bien par le biais du BREEAM (nouvelle construction, rénovation et utilisation) ou du GRESB.

Bonne santé et bien-être

Permettre à tous de vivre en bonne santé et promouvoir le bien-être à tous les âges.

La lumière du jour est essentielle en termes de gestion de la consommation d'énergie et de bien-être. Elle doit être prise en compte dès le début du processus de conception. Le niveau de lumière du jour moyen pour toutes les surfaces de bureaux et toutes les zones d'entrepôts doit répondre aux exigences de la norme BREEAM. Les meilleures directives à suivre sont le guide d'éclairage 10 de la CIBSE et les normes britanniques BS8206 partie 2. Les sky-dômes dans les entrepôts permettent également d'augmenter la lumière naturelle et de réduire la consommation d'électricité ; il est important de continuer à promouvoir cette conception. Les systèmes de certification WELL et Fitwel peuvent aider l'équipe de conception à aborder les concepts clés de santé et de bien-être et à améliorer l'attractivité du locataire.

Eau propre et assainissement

Garantir l’accès de tous à des services d’alimentation en eau et d’assainissement gérés de façon durable.

L'eau est le pétrole du 21ème siècle, et tout comme le pétrole, c'est une ressource limitée et inégalement répartie sur la planète. Par conséquent, la conception de tout entrepôt doit inclure une sélection d'équipements sanitaires économes en eau (par exemple, des WC avec un volume de chasse effectif ≤ 3 litres, évier avec un débit ≤ 3 litres/minute, douches avec un débit ≤ 3,5 litres/minute, Urinoirs ≤ 0,75 litres/bassin/heure, etc.) avec détection des fuites, compteur général, et sous-compteurs pour suivre la consommation et mettre en évidence toute anomalie, ainsi qu'un plan pour mettre en évidence un ensemble de bonnes pratiques sur l'utilisation de l'eau et un suivi cohérent. Pour aller plus loin, les systèmes suivants pourraient être installés dans tous les nouveaux développements :

- Un système de collecte des eaux de pluie pour récupérer les eaux de toiture et les réutiliser dans le bâtiment ou pour irriguer les espaces verts.

- Le cas échéant, un système de collecte des eaux grises pour récupérer les eaux grises des douches, des machines à laver ou des lave-vaisselle afin de les réutilisre sur place pour les chasses d’eau, l’aménagement du paysage et d’autres utilisations non potables.

- Drainage urbain durable

Energie propre et d’un coût abordable

Garantir l’accès de tous à des services énergétiques fiables, durables et modernes, à un coût abordable.

Les principaux objectifs énergétiques sont la réduction de l'empreinte carbone et l’atteignement d’un bilan neutre ou négatif en termes de carbone. L'équipe de conception du projet doit promouvoir l'énergie durable pour fournir le chauffage, le refroidissement, l'électricité et l'eau chaude. Les panneaux solaires font de plus en plus partie de notre paysage urbain et sont même obligatoires selon la réglementation de certains pays. Les panneaux photovoltaïques sur les toits et/ou les systèmes photovoltaïques sur les abris de voiture augmentent la production d'énergie verte sur place, et l'intégration de stations de recharge pour véhicules électriques encouragera également l'utilisation de ces derniers. L'énergie renouvelable, telle que l'énergie solaire photovoltaïque, est la clé pour réduire les émissions de CO2 opérationnelles et atteindre des objectifs énergétiques positifs pour un bâtiment.

Par exemple, en France, le projet de loi relatif au climat et à l'énergie (Décret tertiaire) prévoit que les nouveaux entrepôts logistiques commerciaux de plus de 1 000 m² d'emprise au sol doivent intégrer la production d'énergie renouvelable, la végétalisation (à des fins de protection thermique/biodiversité) ou des procédés équivalents sur 30 % de leur surface de toiture. Sur la base de nos expériences, nous encourageons l'intégration de panneaux solaires photovoltaïques sur 40% de la toiture d'un bâtiment industriel, dont une partie peut être autoconsommée sur place. Intégrée dès la phase de conception, il est alors possible de penser à une stratégie énergétique à l'échelle du portefeuille, par exemple en favorisant l'autosuffisance des équipements techniques tels que les pompes à chaleur et les centrales de traitement d'air pour le chauffage et la climatisation. Cela soulève la question des meilleures méthodes de chauffage pour la partie entrepôt industriel. Une chaudière gaz à condensation est-elle la meilleure approche ? Une pré-étude du projet permet d'évaluer les possibilités d'intégrer une centrale biomasse, une centrale bois, un chauffage urbain, la géothermie ou toute autre source renouvelable, en fonction des caractéristiques du site. Cette évaluation permettra de promouvoir les sources d'énergie considérées comme plus appropriées (sur le site ou à proximité du site), à faible ou zéro émission de carbone pour le bâtiment ou l'aménagement.

Industrie, innovation et infrastructure

Bâtir une infrastructure résiliente, promouvoir une industrialisation durable qui profite à tous et encourager l’innovation.

Pour maximiser le score d'un projet dans le cadre d'un programme de certification, des équipements techniques et des éclairages à haute efficacité énergétique doivent être utilisés. Les éclairages LED avec des contrôles intelligents constituent une exigence minimale pour toute nouvelle construction. En effet, la gestion et la réduction de l'impact environnemental grâce à l'efficacité énergétique en installant des éclairages LED, des capteurs, une performance thermique optimale pour limiter les pertes de chaleur, des équipements de chauffage et de refroidissement efficaces et des compteurs automatisés, permettent de réduire les émissions de carbone opérationnelles des bâtiments.

Le BRE explique dans son manuel BREEAM New Construction que la catégorie des matériaux est destinée à "encourager les mesures visant à réduire l'impact des matériaux de construction par la conception, la construction, l'entretien et la réparation". Il est essentiel de considérer le cycle de vie complet d'un produit dans une économie circulaire (EC). La meilleure approche consiste à combiner, au stade le plus précoce d'un projet (la phase de conception), une stratégie d'EC, une analyse du cycle de vie (ACV) et une analyse du coût du cycle de vie (CCV) du bâtiment pour créer une approche holistique innovante :

Stratégie d’EC – créatrice de économique, sociétale et entrepreneuriale tout en minimisant l'utilisation des ressources et les impacts environnementaux par la réduction, la réutilisation et le recyclage.

L’ACV – pour mesurer les impacts environnementaux des produits, services et activités du berceau à la tombe. Le projet peut aller encore plus loin avec une estimation complète du carbone incorporé.

CCV – pour estimer le coût global d’un actif, tout au long de son cycle de vie.

Ces études aident l'équipe de conception du projet dans son choix de matériaux et d'équipements techniques afin de réduire leur empreinte écologique et d'encourager l'approvisionnement local.

Consommation et production durables

Établir des modes de consommation et de production durables.

La consommation et la production responsables sont à l'origine de solutions haut de gamme sur le marché des actifs logistiques et, plus généralement, dans le secteur du bâtiment. Un bâtiment a une durée de vie minimale de 50 ans, au cours de laquelle de nombreux changements et remplacements auront lieu. La mise en œuvre d'une stratégie de gestion de l'économie circulaire permettra d'être plus responsable, de réduire les coûts opérationnels et de promouvoir des valeurs fortes.

En termes de recyclage, il est important de noter que les déchets générés sur le site peuvent être recyclés en six flux de déchets différents. En outre, un site durable devrait également minimiser son utilisation des décharges (au moins <20% de déchets mis en décharge).

Les déchets opérationnels d'une plateforme logistique sont estimés au stade de la conception par le propriétaire ou le locataire, et des installations appropriées sont envisagées dans le cadre du projet pour répondre à cette demande. Concrètement, cela représente des zones spécifiques pour le tri et la valorisation des déchets.

Afin de prendre en compte les changements potentiels d'utilisation du bâtiment au cours de sa durée de vie, une étude de stratégie d'adaptation fonctionnelle spécifique au bâtiment peut être réalisée pour fournir des recommandations sur l'accessibilité, l'adaptabilité spatiale et l'extensibilité. Cela contribue à une durée de vie plus longue du bâtiment, car il est plus adaptable aux besoins futurs du marché.

Lutte contre les changements climatiques

Prendre d’urgence des mesures pour lutter contre les changements climatiques et leurs répercussions.

Cette section souligne l'importance d'élaborer une stratégie solide de réduction des émissions de carbone pour stimuler l'innovation.

Les fluides frigorigènes jouent un rôle important dans la dégradation de la couche d'ozone, et donc dans le réchauffement climatique. Il est donc essentiel de promouvoir des fluides frigorigènes dont le potentiel de réchauffement global est ≤10, couplé à un système de détection des fuites.

De même, il est important de limiter les émissions directes et indirectes de NOx via un engagement auprès d'un fournisseur d'électricité verte, ainsi que de réduire les nuisances lumineuses et sonores sur l'ensemble du site afin de préserver la flore, la faune locale et le voisinage potentiel.

La localisation typique des entrepôts logistiques s'est récemment diversifiée et n'est plus systématiquement située à proximité d'un réseau ferroviaire et/ou fluvial. Au contraire, on cherche à développer des entrepôts de micro-distribution en périphérie des zones urbaines. Situé à proximité des grands axes routiers, l'entrepôt se trouve en dehors des zones urbaines et les utilisateurs ont fortement recours au transport par véhicule privé pour accéder à l'entrepôt. Néanmoins, certaines solutions de transport telles que des bornes de recharge de véhicules électriques et une politique de bus/covoiturage basée sur les actifs contribueront à une stratégie de transport plus verte pour les futurs utilisateurs du bâtiment.

Chez Longevity, nos experts vous aideront à définir et à mettre en œuvre un plan ambitieux pour atteindre des objectifs durables et respecter les réglementations locales.

Vie terrestre

Préserver et restaurer les écosystèmes terrestres, en veillant à les exploiter de façon durable, gérer durablement les forêts, lutter contre la désertification, enrayer et inverser le processus de dégradation des sols et mettre fin à l’appauvrissement de la biodiversité.

Un plan de mise en valeur écologique permet au site de protéger sa faune et son habitat local ainsi que de promouvoir les espèces locales et les espèces fruitières. Ce plan doit comprendre des mesures visant à protéger les caractéristiques écologiques existantes contre des dommages importants, de la préparation du site à la phase de construction. Il doit également promouvoir et protéger la biodiversité à long terme et les terres environnantes. Toutes ces caractéristiques écologiques, uniques à chaque site et emplacement, doivent être maintenues et gérées durant toute la durée de vie du projet.

Partenariats pour la réalisation des objectifs

Renforcer les moyens de mettre en œuvre le Partenariat mondial pour le développement et le revitaliser.

Il devient essentiel de communiquer sur les enjeux du développement durable et ses objectifs auprès de toutes les parties prenantes du projet. Cette communication nécessite l'implication de multiples parties prenantes au cours de toutes les étapes clés du projet.

Pour atteindre cet objectif, la mise en place d'un système de gestion environnemental et/ou énergétique (ISO 14001, ISO 50001 ou équivalent) est fortement recommandée. Ce choix peut être soutenu par une vision à long terme visant à réduire les émissions des actifs logistiques d'un portefeuille et à atteindre les objectifs de l'Accord de Paris sur le climat d'ici 2050. Une partie cruciale de cette démarche consistera à créer un programme d'évaluation post-occupation, afin de renforcer l'engagement des locataires et de prendre en compte l'opinion des occupants dans leur utilisation quotidienne de l'actif. Le respect de ces directives permettra d'accroître l'engagement des locataires, d'offrir un environnement de meilleure qualité aux employés et de soutenir la communauté locale.